menu
kiosque contactez-nous
arrowGoUpretour en haut de page

Procédés et modes de pêche prohibés - Sont interdits :

 

• La pêche dans les dispositifs assurant la circulation des poissons, dans les ouvrages construits dans le lit des cours d’eau, les pertuis, vannages et les passages d’eau à l’intérieur des bâtiments.

• La pêche à la main, sous la glace, en troublant l’eau, en fouillant sous les racines et autres retraites fréquentées par les poissons. Toutefois, pour la pêche à la ligne du goujon, le pilonnage effectué par le pêcheur lui-même est autorisé.

• L’emploi de tous procédés ou l’usage de tout engin destiné à accrocher le poisson autrement que par la bouche. Toutefois, l’emploi de l’épuisette et de la gaffe est autorisé pour retirer de l’eau le poisson déjà ferré.

• L’usage d’armes à feu, de lacets ou de collets, de lumière ou de feux, de matériel de plongée subaquatique.

• La pêche à l’aide d’un trimmer ou d’engin similaire.

• L’utilisation des appareils et engins électriques.

• La pêche aux filets, éperviers, nasses, verveux et autres engins similaires.

• L’utilisation des lignes de traînes ou de fond (cordeaux).

• En période de fermeture du brochet, l’exercice de la pêche est autorisé sur les espèces suivantes : le sandre et la perche, dont la conservation (avec un quota de 3 carnassiers / jour et par pêcheur – sandres et black bass confondus) est autorisée dans la limite de la maille fixée par la règlementation actuelle (40 cm pour le sandre).
Cet exercice ne peut s’effectuer que dans les conditions suivantes basées sur la règlementation en vigueur, stipulant :

Article R436-33 :" pendant la période d'interdiction spécifique de la pêche du brochet (du lundi 1er février au 30 avril), la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et aux leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite dans les eaux classées en 2ème catégorie" (sauf en Ariège sur les cours d’eau et plans d’eau suivants : l’Arize en aval du confluent du ruisseau de Gabre et le plan d’eau de Labarre à Foix).

De façon précise il est autorisé, durant cette période de fermeture de la pêche du brochet, de pêcher à l’aide de vers de terre, vivants ou artificiels, posés ou maniés, lestés ou non. L’usage de la tête plombée est autorisé.
Sont donc interdits :
• Les leurres pourvus d’appendices natatoires ; peu importe leur forme.
• Les leurres ayant un corps imitant celui d’un poisson (Shad sans caudale, Leurre finesse…).
• La présence d’un signal « œil », qu’il soit présent sur le leurre ou la plombée.
• Les jigs, streamers, poissons d’étains et leurres à palettes.
Le leurre doit avoir la forme d’un vers (filiforme).

Cas particulier : L’usage du plomb palette est autorisé, muni ou non d’un octopus d’une taille inférieure ou égale à 4 cm (Leurre type « pieuvre »).

[Téléchargez la fiche des leurres en pdf]

• L’utilisation comme appât ou amorce, des oeufs de poissons naturels, frais ou de conserve ou mélangés à une composition d’appâts naturels ou artificiels.

• L’utilisation comme appâts ou comme amorce des asticots et autres larves de diptères dans les eaux de 1ère catégorie qui n’ont pas été désignées.

• L’utilisation comme appâts des espèces de poissons de maille non réglementaire. L’utilisation du Chabot comme appât est interdite.

• La vente, le transport, le colportage, l’exportation, et l’importation de diverses espèces de poissons pendant le temps où leur pêche est interdite.

• La vente, l’achat, le colportage de tout poisson capturé dans les eaux libres par un pêcheur non professionnel.

• L’introduction dans les cours d’eau et plans d’eau des poissons : - appartenant à des espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques et qui ne sont pas présentes dans le département ; - les espèces suivantes en 1ère catégorie : Brochet, Perche, Sandre et Black-bass ; - des poissons ne provenant pas de piscicultures agréées.

Pêche à l’asticot autorisée sans amorçage


Elle est autorisée partout en 2ème catégorie, y compris avec amorçage.
En 1ère catégorie, elle est autorisée sans amorçage uniquement dans les cours d’eau et plans d’eau suivants :
• l’Ariège en aval de sa confluence avec le ruisseau de la Lauze à Ax les Thermes
• le Salat en aval de sa confluence avec le ruisseau de l’Arac à Kercabanac
• Le Lez en aval de sa confluence avec la Bouigane à Audressein
• Dans les plans d’eau de Campauleil (ou Orgeix), Riète, Lers (parcours touristique labellisé famille), Castillon-Tournac, Mercus-Garrabet.

 

[ Modes de pêche des percidés (perches et sandres) en période de fermeture de la pêche du brochet ]

Télécharger le guide en pdf

Procès-verbaux


Tout procès-verbal dressé pour infraction aux dispositions relatives à la police de la pêche peut entraîner le cumul de 2 transactions :
• le paiement d’une amende pénale à l’administration (transaction pénale).
• le paiement des dommages et intérêts (transaction civile) à la Fédération.
Dans le cas de refus de paiement de la transaction civile, de récidive ou de délit grave, sur décision de la fédération, l’affaire peut relever du tribunal.